Rituel en couleurs dans le gris de Paris ūüé®

Rituel en couleurs dans le gris de Paris ūüé®
J'ai trouv√© Leda dans un coin de Paris. CŇďur d'artiste berc√©e par la Turquie elle propose diff√©rentes pratiques; yoga, danse intuitive, cercle de femme, body painting, m√©ditation, √† r√©aliser en groupe ou seule. La jungle urbaine regorge de femmes gu√©risseuses et accompagnatrices en tous genres. Nul besoin de voyager √† l'autre bout du monde si tu veux vivre des exp√©riences transformatrices. Leda fait partie du collectif des Amazones Parisiennes qui regroupe toutes les personnes li√©es au bien-√™tre que tu dois conna√ģtre sur Paris si tu d√©cides de faire une formation, un atelier, un soin...
Peindre les couleurs de ton √Ęme
Pour poser le contexte; j'avais fait un soin avec Vincent Parachini quelques jours avant. Ce moment m'avait chamboulé, j'ai beaucoup pleuré, et au niveau physique, j'ai eu mal. Très mal. Mais à ce moment précis, c'était nécessaire, j'avais besoin de ça pour me libérer. Je me suis rendu compte que j'avais énormément de chagrin et de colère accumulés.
Les émotions non-exprimées cristallisent dans le corps et j'ai eu l'impression d'avoir plein de petits cailloux à l’intérieur de moi... Tu vois comme c'est désagréable un caillou dans la chaussure? Et bien, imagine que chaque fois que tu n'exprimes pas quelque chose ou que tu vis un événement traumatique sans le transmuter; un petit caillou s'installe quelque part à l'intérieur de toi.
Le rituel des couleurs offert par Leda est vraiment tombé à pic après le grand décrassage énergétique que je venais de vivre. Leda... une nymphe pourrait s'appeler comme ça non? Elle m'accueille dans son cocon et en la regardant, tout de suite, je me dis qu'elle a un lien avec la nature. Elle dégage quelque chose de très doux, apaisant.
Le soin commence par la préparation d'une tisane, et un échange d'intentions, d'envies. S'en suis un tirage d'oracle, sans grande surprise, je découvre un arbre sur la carte, mon intuition sur son lien à la nature était bonne (ça y est, je crois que c'est vraiment une nymphe). La carte nous permet de donner le "ton" du soin et des énergies qui seront en présence.
Leda me guide ensuite aux sons des bols tibétains dans une méditation à travers mes chakras. Elle m'aide à visualiser et sentir l’empreinte de mes couleurs. Ça me donne l'impression d'être une palette capable de peindre la vie qui m'entoure.
Elle prend ses pinceaux et commence à peindre mon visage. J'écoute la musique, je me détends, je me sens bien, je médite. Parfois, on se parle un peu, mais je retourne très facilement à mon état méditatif, le calme est la présence de Leda aidant beaucoup. Je suis restée un très grand moment concentrée sur les mouvements de pinceaux sur mon visage, puis j'ai observé ce qui se passait dans le reste de mon corps. Je me suis dit que j'aimerais être peinte en entier! Amusant, car elle décide de peintre mon buste. Passe presque 1h je pense, je ne sais plus trop, nous sommes hors du temps.
Lorsque la peinture se termine, Leda m'invite √† m√©diter aux sons des bols tib√©tains une seconde fois. Elle me d√©pose ensuite un grand miroir dans les mains et me dit d'ouvrir les yeux lorsque je suis pr√™te. Quelques respirations plus tard, j'ouvre les yeux et... waoooo! Je ne peux pas m'emp√™cher de sourire. Je me regarde sous tous les angles, si c'est les formes et les couleurs de mon √Ęme, elles me plaisent vraiment beaucoup. J'ai m√™me √©t√© un peu √©mue de me voir ainsi, j'ai eu l'impression d'√™tre une d√©esse.
Je quitte cet espace sacré pleine de gratitude pour ce moment et cette rencontre. Il y a vraiment des personnes incroyables partout, ça me met en joie. Entre temps il est tard et je traverse Paris qui n'est pas si gris avec mes couleurs sur le visage, les gens me regarde, ça les fait sourire.
Nous sommes tellement pris par notre quotidien que nous oublions de créer des espaces dédiés simplement à être. Juste être. Respirer en conscience et laisser sortir ce qui doit partir. Accueillir ce qui doit se produire. Finalement, tous ces soins, ces accompagnements, ces méditations, ces prières, permettent de se reconnecter à soi et ainsi laisser vivre notre identité de la façon la plus authentique possible.
Je me questionne sur la place des rituels dans les différentes étapes de la vie en général. Pierre Yves Albrecht en parle très bien; nous, occidentaux, avons omis les rites initiatiques de passages aux différentes étapes de la vie.
Et si c'était une des raisons pour laquelle nous vivons dans une société malade ou très peu de gens se sentent à leur place?
 
‚ú∂Le Instagram de Leda pour r√©server un rituel des couleurs ou d√©couvrir ses autres ateliers¬† ‚܆ ūüé®
‚ú∂La discussion passionnante sous forme de conseil de sages o√Ļ Pierre Yves Albrecht intervient ‚܆ ‚≠ź

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés