L'Éveil d'Héra 👑

L'Éveil d'Héra 👑

Ainsi parlait Hésiode sur l'Olympe : « Pendant l’âge d’or, les dieux vêtus d’air marchaient parmi les hommes ».

Il y en avait une parmi les douze Olympiens qui était la souveraine du Ciel. Prophète et protectrice de toutes les femmes. Son irrésistible et légendaire beauté avait conféré à son nom de  transcender les âges... Héra.

La Déesse des déesses jouissait d’une abondance sans commune mesure et partout on racontait qu’il y avait autant de mets et de richesses en son palais que de roches composant l’Olympe. Jamais Héra n’aurait pu imaginer manquer de quoi que ce soit. Jusqu'au jour où... Les ressources de la Terre furent épuisées...
Pressentant la détresse de sa reine, la dévouée Iris, Messagère ailée des dieux alla la trouver. Elle lui conta les nouvelles de la Terre et la manière dont les hommes avaient épuisé les ressources. Durant des siècles, sans se préoccuper des conséquences, ils avaient exploité sans choyer, pris sans rendre, abimé dans réparer.
Mais Héra ne pouvait accepter cette situation. Iris fit part à la déesse d’une histoire qui lui était parvenue: Il y en aurait une parmi les douze de l’Olympe qui vivrait heureuse sans dépendre des ressources fabriquées par les hommes.
Libre, forte et pure, Artémis, Déesse de la Nature, mènerait une existence comblée. 
Ainsi, Héra, déterminée, partit en quête d’Artémis. 
Après de longues heures, c'est à l’abri des regards, dans une petite crique d'une île de Grèce qu'elle la trouva.
Artémis, qui connaissait les moindres recoins de la Terre avait préservé un peu de ce que la nature pouvait encore offrir; des plantes magiques, des huiles végétales, des argiles...
Inspirant le monde nouveau, elle enseigna à Héra comment prendre soin d'elle avec ces ressources simples et pourtant si précieuses. C'est à ce moment que les recettes de produits Kosmotiques furent divulguées.
Héra connaissait désormais les trésors de la Nature et savait qu’ils résultaient d’un équilibre parfait dans l'utilisation des ressources. Elle compris que prendre soin de soi était aussi prendre soin des autres et de la Terre. Elle oublia l'opulence et le paraître pour trouver en elle sa véritable beauté; la conscience de l'unité. Elle travailla à travers le globe à diffuser ce message et partager ce qu'elle avait appris.
Depuis ce jour-là, on dit qu’il est une gardienne qui inspira toutes les femmes à retrouver le chemin de leur Beauté, celle-la même qui les rend uniques et libres. Une gardienne parmi les dieux et les hommes qui avait fait de toutes les femmes des déesses,  porteuses de la Beauté Créatrice.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés