Le lin d'hier, ressource précieuse d'aujourd'hui 🌸

Le lin d'hier, ressource précieuse d'aujourd'hui 🌸

Depuis des millénaires, nous cultivons le lin pour sa fibre et ses graines aux multiples vertus. Les premières traces de fibres de lin datent de 36 000 ans! C'est une des fibres textiles les plus vieilles jamais utilisées! Il paraît que la culture du lin se serait propagée dans la totalité de l'Asie jusqu'à l’Égypte pour arriver ensuite en Europe. Élément majeur de l'économie pharaonique, la fibre était utilisée pour la fabrication de voiles et cordes de bateaux. Elle portait le magnifique nom de "lumière de lune tissée" et son invention était attribuée à la déesse Isis. Symbole de pureté, les prêtres et prêtresses ne devaient porter que des robes de lin blanc. C'est également pour sa pureté et ses vertus magiques que les bandelettes servant à la momification étaient faites de cette noble matière.

Aujourd'hui en France, et surtout en Normandie, le lin est semé entre mars et avril et a seulement besoin de 100 jours pour arriver à maturité. Mi-juin, durant une semaine, les lins sont en fleurs. Les champs deviennent bleus tous les matins, les fleurs fanent les après-midi. C'est une période éphémère et magique.
Le lin n'est pas coupé! il est arraché mi-juillet. Une semaine après les arrachages, les liniculteurs récoltent les graines, elles seront semées l’année suivante. Commence ensuite le rouissage (macération que l'on fait subir à la plantes pour faciliter la séparation de l'écorce filamenteuse avec la tige) Il faut une alternance de pluie, de brise et de soleil pour que la paille commence à se séparer de la fibre. Le liniculteur doit retourner régulièrement les pailles pour obtenir les plus belles fibres possibles.
Lorsque le rouissage est avancé, le liniculteur apporte un échantillon de paille au teillage qui permet de séparer la paille de la fibre. Puis il contrôle la qualité de la fibre. Il décide si le lin doit être enroulé ou attendre encore une averse pour affiner le rouissage! Lorsqu’il est optimal, le liniculteur doit être très réactif pour enrouler la paille de lin rouie car la moindre rosée affectera la qualité de la fibre!
Le lin est une plante qui n’a besoin d’aucune irrigation et qui retient bien les gaz à effet de serre. En plus, c’est une plante durable qui se récolte de la racine à la tête (graines). Sa fibre est reconnue pour sa légèreté et sa résistance. Elle est utilisée dans l’habillement, le linge de maison mais aussi les matériaux composites. Le lin ne produit aucun déchet car ses sous-produits comme les étoupes (fibres courtes) sont utilisés en papeterie (papier à cigarettes, billets de banque) et les anas (fragments de paille) servent au paillage horticole ou en litière pour animaux.
Bref, vous l'aurez compris on l'adore. On trouve ça génial et ses fleurs bleues sont trop belles. Vous pouvez retrouver cette super fibre dans nos petits sachets à infusions.

 

 

 

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés